Des bonnes raisons de pratiquer la sophrologie

Catégorie: Sophrologie

Pratiquer la sophrologie consiste déjà dans un premier temps à réapprendre à respirer. Si vous pratiquez la sophrologie, vous réapprendrez à relâcher votre diaphragme, à libérer votre ventre et à retrouver votre respiration naturelle et originelle. Respirer profondément est un acte de bonne santé. Vous apprenez à régler votre respiration sur votre rythme cardiaque en utilisant ce que l’on appelle : la cohérence cardiaque et la cohérence émotionnelle. En régulant votre respiration, étant donné que vous êtes un Tout, où tout est lié et interconnecté, vous régulez également votre rythme cardiaque. En réalité, c’est votre système entier qui se régule ! Votre corps physique, mental ou émotionnel se régule abaissant ainsi votre niveau de stress pour rééquilibrer l’activité des deux hémisphères de votre cerveau.

Mais ce n’est pas tout, en vous relaxant jusqu’aux portes du sommeil, pour diminuer vos tensions musculaires, vous apprenez à observer votre corps, à créer des automatismes de détente, tout en favorisant un meilleur contrôle de vous-même.

En effet, pratiquer la sophrologie, c’est une façon d’être, une façon de penser, c’est un travail sur la conscience du corps entier, et pas seulement des muscles, qui amène peu à peu à atteindre des ondes « alpha » de détente

Pratiquer la sophrologie et se brancher sur ses ondes alpha !

Le plus simple pour votre compréhension c’est que vous fassiez ce petit exercice: Par exemple, si vous vous concentrez sur des objets, (appelés objet neutre en thérapie) comme une feuille, un arbre, un légume, un fruit ou encore une fleur alors vous portez votre attention sur cet objet neutre. A ce moment là,  vous déconnectez votre esprit: il se repose, il récupère, et peu à peu votre concentration sur l’objet devient une concentration sur vous-même… Pratiquer la sophrologie c’est également de pouvoir mettre en place des visualisations positives. En atteignant ces ondes alpha, votre cerveau et votre mental ont beaucoup moins de barrières et la porte des possibles s’ouvre… Et vous pouvez vous projeter dans des situations futures en les regardant de manière positive.
Pratiquer la sophrologie c’est aussi dans le but d’atteindre un objectif. De nombreux sportifs par exemple pratiquent cette forme de relaxation par la déconnexion, les pilotes de chasse suivent des cours de TOP (Technique d’Optimisation du Potentiel) se rapprochant de près à la sophrologie. Si votre objectif est d’avoir un examen, la sophrologie vous y aidera ! ( à condition que vous ayez tout de même bien révisé avant ;) ) Avec la sophrologie, il est possible de visualiser tout un déroulement de situation, comme un film, dans tous les détails (les sportifs qui descendent des pistes de ski, juste avant la descente, visualisent tout le déroulé dans leur tête dans le détail, et se voient arriver au point d’arrivée, en pleine forme… tout cela se prépare dans la tête d’abord.

Pratiquer la sophrologie, ce n’est donc pas uniquement se concentrer sur sa respiration (comme beaucoup de personnes le croient), c’est aussi travailler sur une autre forme de conscience, sur l'écoute du corps, la visualisation de vos objectifs. Si vous pratiquez la sophrologie, vous aurez plus conscience du moment présent, d'être ici et maintenant.

Voici d’ailleurs deux exemples d'exercices dynamiques :

Haussement des épaules:

*Debout, placez bien votre corps en équilibre sur vos deux jambes, les pieds bien à plat, le corps souple et détendu, la tête bien droite. Puis, fermez vos yeux (il est possible de faire cet exercice les yeux ouverts si c’est plus confortable pour vous).

*Expirez, puis inspirez profondément.

*Pendant la suspension de souffle, effectuez un mouvement rapide de haussement de vos épaules, comme un échauffement. Les épaules montent et descendent très rapidement, elles peuvent monter jusqu’aux oreilles. Les bras et les doigts doivent rester très souples…

*Effectuez ce mouvement des épaules tout le temps de la suspension de souffle. Puis expirez profondément.

*Observez, ressentez vos sensations dans vos épaules, votre cou, votre nuque…

*Effectuez cet exercice 3 fois de suite et observez à chaque fois la différence de sensations dans le cou, la nuque, les bras, les mains. Mettez de la conscience sur vos sensations.

Etirement des bras:

*Debout, placez toujours bien votre corps en équilibre sur vos deux jambes, les pieds bien à plat, le corps souple et détendu, la tête bien droite.

*Puis, fermez vos yeux (il est possible de faire cet exercice les yeux ouverts si c’est plus confortable pour vous).

*Expirez, puis inspirez profondément.

Basculez le poids de votre corps sur votre jambe droite (la jambe gauche est relâchée) et sur une inspiration profonde, vous levez consciemment le bras droit, comme si vous vouliez vous étirez et en imaginant vous grandir d’avantage et toucher le plafond… retenez toujours votre souffle le plus longtemps possible, le temps de l’étirement, un étirement agréable, confortable.

*Pensez à observer que le bras opposé, c’est-à-dire votre bras gauche est bien relâché, ainsi que votre jambe gauche.

*Protégez votre nuque en ramenant légèrement la tête en avant, et protégez vos lombaires en ramenant légèrement le bassin pour éviter la cambrure des reins.

*Puis relâchez et laissez retomber votre bras droit en soufflant profondément. Ecoutez les sensations dans votre corps, observez les zones qui ont été étirées, celles qui ne l’ont pas été, la différence entre les deux zones….observez….

*Recommencez le même exercice en basculant le poids du corps sur la jambe gauche, et relâchant la jambe droite et en levant consciemment le bras gauche (laissant libre et relâché votre bras droit).

*Recommencez ensuite en vous positionnant bien sur vos deux jambes et en étirant consciemment vos deux bras ensemble.

Ainsi, pratiquer la sophrologie grâce à ce type d’exercice, vous donnera les capacités d’avoir une meilleure adaptation au stress, une meilleure gestion des émotions et donc vous permettra d’aboutir à un équilibre physiologique et physique.

Pour être plus simple et succincte (car il y a encore de nombreuses choses à dire sur le sujet de la sophrologie ! Et donc encore beaucoup d’articles en perspectives !) voici dans les grandes lignes, les bonnes raisons de pratiquer la sophrologie !

Des bonnes raisons de pratiquer la sophrologie :

Pratiquer la sophrologie pour mieux respirer:

Pour avoir plus d’oxygène dans le sang et donc dans votre cerveau, mais aussi pour éliminer vos toxines : votre corps est conçu pour libérer 70 % de ses toxines par la respiration. Si vous ne respirez pas efficacement, vous ne débarrassez pas correctement votre corps de ses toxines, et d’autres systèmes de votre corps doivent travailler des heures supplémentaires… C’est donc une perte d’énergie bien inutile !

Pratiquer la sophrologie pour libérer vos tensions :

Votre corps se contracte lorsque vous êtes tendu, en colère, effrayé ou stressé. Vos muscles deviennent serrés et votre respiration devient superficielle et si votre respiration est superficielle vous ne recevez pas la quantité d’oxygène dont votre corps a besoin. Au delà du travail de la respiration, afin de libérer vos tensions,  vous pouvez vous focaliser sur vos muscles et toutes les parties de votre corps. En vous concentrant sur votre organisme,  vous allez « descendre » dans ces fameuses ondes alpha dont je vous parlais plus haut.

Pratiquer la sophrologie pour renforcer votre système immunitaire :

Vous possédez 2 grands systèmes nerveux, sympas ! Mais l’un l’est un peu plus que l’autre ! Plus sérieusement, votre système nerveux sympathique envoie du stress et de l’adrénaline à votre corps c’est un peu comme la pédale d’accélérateur de votre organisme ! Quant à votre système nerveux parasympathique, lui, envoie des endorphines à votre corps: c’est un peu la pédale de frein de votre organisme ! Plus vous allez vous relaxer et plus vous aller appuyer sur la pédale de frein afin de freiner « les hormones du stress  » comme l’adrénaline ou encore le cortisol.  Ainsi, en boostant votre système parasympathique, vos compensez les effets épuisants et fatiguants des hormones dispensées par votre système sympathique ;) Et qui dit endorphines ou « hormone du bonheur ou du plaisir » dit une bonne santé et de meilleures défenses immunitaires. Et pour ne rien gâcher,  l’oxygène qui se déplace à travers la circulation sanguine enrichit alors votre corps en l’aidant à assimiler les nutriments et vitamines !

Pratiquer la sophrologie pour améliorer votre humeur :

Puisque vous venez de voir que pratiquer la sophrologie augmente le taux d’endorphine, vous devez vous douter que les effets sur votre cerveau ne peuvent être que bénéfiques ! En effet, en développement la sécrétion et la diffusion de votre hormone du plaisir, vous  élevez votre humeur au beau fixe et profitez par la même occasion de lutter contre les douleurs physiques !

Pratiquer la sophrologie pour détendre votre esprit :

Vous vous apportez clarté et focus en oxygénant mieux votre cerveau ! En prêtant plus attention à votre respiration vous réduisez vos niveaux d’anxiété. Ce type de respiration, vous plonge donc dans un état de sérénité et de clarté de votre esprit et votre concentration devient accrue. Vous retrouvez d’ailleurs un lien ici avec les ondes alpha. Par exemple, lorsque vous travaillez, vous vous trouvez « baigné » dans les ondes béta. Mais lorsque vous êtes détendu,  les ondes alpha sont les ondes du « champ du lâché prise ». Dans ce cas, votre mental n’est pas engagé dans une réflexionvotre cerveau est détendu et votre esprit l’est aussi ! Votre respiration et votre rythme cardiaque diminuent. En allant même encore plus loin dans la relaxation, il est possible d’atteindre  les ondes théta pour être submergé par la créativité … ( et nous basculons vers l'intérêt de l'hypnose !)

De façon générale, la sophrologie vous aidera à mieux vous connaitre grâce à des techniques de respiration mais aussi des techniques de détente du corps.

Christine DESVIGNE

Animée par ma passion pour l’âme et la psychologie humaine, j’accueille et j’écoute chaque personne dans sa globalité

Chacun est unique et rien n’est figé.

Tout est possible, car l’être humain, par sa conscience, est en perpétuelle évolution.

Contact

Christine DESVIGNE
6 impasse de la Baleine
75011 PARIS

Métro Parmentier (ligne 3) ou Couronnes (ligne 2)
Bus 96 ou 46

Tél: 01.43.38.12.91
Mobile: 06.08.14.73.75
Skype: christine.desvigne1

Suivez-moi