L ENERGIE DU SIGNE DU TAUREAU, pour une nouvelle conscience et de nouvelles valeurs

Catégorie: Sophrologie

Dans la période du 20 avril au 20 mai, le soleil entre dans le signe du Taureau.

Qu’elle est cette énergie ? et surtout comment la vivre au mieux. N’oubliez pas, tout est une question d’équilibre et de juste milieu. Tous les physiciens désormais nous informent, que tout est énergie, nous sommes faits d’énergie et nous faisons partie de l’Univers…...

Et comme « tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas », que « le macrocosme se retrouve dans le microcosme » la connaissance des astres et de leur énergie nous permet de mieux nous comprendre, de mieux nous connaitre, de nous mettre en cohérence, en nous accordant avec les cycles de la Vie et de la Nature.

Alors jouons notre partition pour trouver l’harmonie et recherchons, en sus de la cohérence, l’homéostasie dont notre corps a besoin pour se sentir en forme…

 

Toutes les énergies du zodiaque sont importantes car ensemble elles forment un tout et elles composent la globalité de l’individu que nous sommes, de notre Etre. Nous avons donc toutes ces énergies en nous, de façon plus ou moins marquée selon nos personnalités et ce que nous avons à vivre…

Notre mandala astrologique composé des 12 signes nous représente en totalité et montre aussi notre spécificité et notre côté « unique », tout comme nos empreintes digitales. Ce mandala indique la position des planètes au moment de notre naissance, avec toutes les forces en jeu (atouts et freins). Rien n’est négatif, ce ne sont que des opportunités de changement et d’évolution.

Donc si nous sommes nés dans cette période d’avril à mai, notre Soleil sera dans ce signe du Taureau, et selon notre heure de naissance, nous pouvons avoir un ascendant Taureau, ou avoir une planète dans ce signe. Ce signe du Taureau se trouve dans l’une des 12 maisons qui composent notre mandala astral, comme 12 pièces ou 12 secteurs de vie dans lesquels nous évoluons et nous avançons. Cette maison nous indiquera dans quel secteur de notre vie cette énergie va plus particulièrement se manifester (par exemple : le secteur de la communication, de la famille, des enfants, du travail, de la santé, des projets, dans la relation à l’autre, etc…. ).

En fonction de l’endroit où se trouve ce signe du Taureau dans votre thème, vous exprimerez et sentirez cette énergie se déployer et se manifester de différente manière.

En effet, c’est l’énergie de la Terre, que certains appellent Gaïa, donc féminin (Yin), réceptif, qui nous ramène à l’intérieur…

C’est une énergie qui nous invite à nous interroger sur nos valeurs, sur ce que nous possédons, sur ce à quoi nous sommes attachés. Elle nous amène à explorer plus en profondeur, à nous intérioriser, à exploiter ce que nous avons en nous.

Mais également à travailler pour gagner de l’argent, pour avoir des biens matériels, pour nous sentir en sécurité, pour nous nourrir, et également nous ramène au besoin de notre corps physique, à la notion de plaisir, à nos sens et à notre bien-être.

Dans le signe du Bélier (celui qui précède), c’était le germe que nous mettions en terre, la graine qui ne demandait qu’à éclore. Dans le signe du Taureau, c’est comment nous prenons soin de cette graine, comment nous cultivons notre champ, pour qu’il fructifie et donne tout son potentiel, comment nous produisons afin d’obtenir un résultat…

Regardons comment cette Terre retrouve son souffle après ces quelques semaines d’arrêt des industries, des avions dans le ciel, de la pollution…. Les fleurs poussent en masse… tout germe… elle produit des récoltes, de la nourriture pour nous les humains. C’est une « bonne mère » qui nourrit ses enfants. Elle fournit eau, air, nourriture, minéraux, végétaux, et tellement plus encore…. Elle est généreuse.

Cette énergie du Taureau a besoin de temps, de prendre le temps, de respirer, de faire pousser. Il faut plus de temps pour qu’une plante sorte de terre, que pour semer sa graine…. C’est le signe du labeur, du travail, de la production, de l’endurance et d’un désir de stabilité, il a besoin de se fixer un but et il a la volonté et le désir de satisfaire son but. Il peut être obstiné, têtu. Il a besoin de s’enraciner profondément, ce qui lui demande du temps, donc il n’aime pas beaucoup les changements, envers lesquels il va souvent opposer une résistance, tant qu’il n’a pas atteint le but qu’il s’est fixé.

Et il a besoin aussi de sécurité, de se sécuriser. Souvent il va s’attacher aux choses matérielles, dont il aime jouir et qu’il a tendance à vouloir posséder, sans oublier qu’il peut préférer les belles choses, celles qui prennent du temps pour être réalisées.

Comme il aime les plaisirs des sens, le bien-être, il peut osciller entre générosité et convivialité et être excessivement économe, toujours dans l’objectif d’avoir plus.

Il recherche une forme de tranquillité, du calme, qui peut faire penser à une forme de sédentarité. Mais n’oublions pas que derrière cette image de surface, il y a à l’intérieur tout un processus alchimique d’une matière qui prend forme.

Quelques mots clefs pour cette énergie du Taureau :

travail, production, matière, concret, stabilité, procréation, possession, attachement, argent, plaisir, jouissance, valeurs, stabilité, enracinement, bien-être, obstination, endurance, sensorialité, tranquillité, résistance, générosité, qualité, temps, sécurité, intériorité, construction, développement….

 

Ce signe nous amène souvent à parler de valeurs. De quoi parle-t-on ? quelles pourraient être ces valeurs ?

  • Est-ce que je « vaux » juste une somme d’argent, comme un salaire que me paye mon employeur  ?
  • Ma valeur équivaut-elle à mon compte en banque, mes biens, mes objets, mes bijoux, etc.
  • Et qu’est-ce qui a de la valeur pour moi ? mon corps ? ma nourriture ? mon travail ? mes objets ?
  • L’estime de soi en découle par exemple : ai-je conscience de l’ampleur de mon potentiel ?
  • La fertilité : quels projets puis-je semer dans mon jardin intérieur ?
  • Confiance en soi : suis-je en sécurité intérieurement au point de n’avoir rien à prouver ?

 

Il peut être important de savoir comment nous nous sommes construits, si nous avons été valorisés depuis notre petite enfance ou non ? si nous portons les valeurs de nos parents, ou grands-parents ? ou bien si nous les rejetons ? ou avons-nous trouvé nos propres valeurs ?

 

La planète Vénus est l’astre que l’on nomme la planète maitresse de ce signe du Taureau. En mythologie, la Déesse Vénus représente tout ce qui touche à l'amour, la sensualité et aux sentiments bien sûr, mais également à notre sensibilité, notre sensorialité, notre corps, nos valeurs. Là où cette planète se trouve dans notre thème est également important pour l’interprétation.

 

L’énergie complémentaire et opposée du signe Taureau, est le signe du Scorpion, qui va symboliser le détachement, le dépouillement, la mort (à la fois réelle et symbolique), le processus de transformation, de régénération, l’alchimiste.

Et comme nous devons trouver le centre et l’équilibre entre ces deux énergies, prenons le temps d’observer dans quel domaine nous la ressentons ? Observons dans quelle partie de ce qui a été dit sur ce signe, sommes-nous en excès ? ou bien en manque ?

A quoi sommes-nous trop attachés ? que ne pouvons-nous pas lâcher ? A quoi sommes-nous détachés ?

La période actuelle nous ramène à réellement rechercher nos vraies valeurs, à nous détacher de plus en plus du matérialisme, du monde des gadgets, de la consommation juste pour le plaisir, des objets jetables après une seule utilisation, à regarder la provenance de nos achats, à préférer lorsque cela est possible la qualité à la quantité, les produits plus naturels. Les questions se posent désormais : « à quoi cela va-t-il me servir ? est-ce si important ? Nous nous orientons progressivement vers plus d’échanges, de partages, un travail collectif, une humanité et une conscience collective globale.

Mais cette conscience collective se mettra en place si nous évoluons chacun individuellement.

 

Pour profiter et savourer cette énergie du Taureau, je vous propose divers exercices de sophrologie.

La sophrologie a totalement sa place dans cette énergie du Taureau, par le travail en lien avec le corps, la respiration, le bien-être, un travail sur les sensations, le calme et l’apaisement qui en découle, sans oublier le détachement….

 

--

1. RELIER LE CIEL ET LA TERRE (pour s'équilibrer, se recentrer, s'enraciner)

En position debout frottez vos mains et secouez-les,

Placez vos mains sur le devant de vos cuisses, les doigts écartés,

Faites une profonde inspiration et écartez les bras en cercle sur le côté,

A l’expiration joignez les mains sur le sternum en position de prière

Ré inspirez en levant le bras droit vers le haut en tournant la paume de main vers le ciel le plus haut possible, et descendez le bras gauche en tournant la paume vers la terre le plus bas possible. Retenez votre souffle quelques instants en dirigeant votre regard vers le ciel, la tête qui s’étire

Prenez le temps de bien sentir vos pieds au contact du sol et vos mains étirées.

Expirez lentement tout en contractant votre ventre, et ramenez votre tête en position droite et joignez vos mains sur le sternum en position de prière.

Répétez en alternant les bras

Faire au minimum 3 séries

Terminez, debout, le corps fléchi en avant, les bras ballants, genoux légèrement fléchis. Faites trois respirations pleines et redressez-vous lentement en roulant vos épaules vers l’arrière.

 

 

2. SE SENTIR RESPIRER (pour mieux se percevoir, mieux se connaitre) :

 

En position debout, placez une main sur le ventre et le dos de l’autre main sur la zone des lombaires. Sans modifier la respiration, prenez juste conscience de l’espace qui respire entre les deux mains. Sentez le mouvement.

Relâchez les bras le long du corps et continuer à percevoir la respiration, sans l’aide des mains.

Puis placez une main sur le haut de la poitrine, au niveau des clavicules et l’autre main derrière au niveau des omoplates, ou derrière la nuque. Entre les deux mains, sentez-vous respirer, sentez le volume, sentez-vous vivre…

Relâchez les bras et continuez à percevoir le souffle tel qu’il est ici et maintenant dans cette zone qui devient plus consciente.

Puis placez votre main au niveau du plexus solaire (au creux de l’estomac) et l’autre main au milieu du dos (ou le dos de la main) et entre vos deux mains, sentez-vous respirer, sentez l’espace. Sentez-vous être…

Relâchez les bras le long du corps et restez en contact avec cette zone qui s’éveille à votre conscience.

Maintenant prenez conscience des trois espaces respiratoires, ces trois régions que vous venez d’explorer, de laisser respirer.
Sentez-vous respirer en globalité, pleinement. Sentez que vous pouvez être TOUTE RESPIRATION !

 

 

3. OBSERVEZ ET DEVELOPPEZ VOS SENS, ENTRAINEZ-VOUS :

 

. les odeurs présentes là où vous êtes, dans la pièce ou dans la nature, fermez les yeux et observez votre nez et les odeurs qui pénètrent à l’intérieur de vos sinus. Décrivez-les (agréables ou non, fraiches ou chaudes), si vous percevez un parfum, voyagez avec, à quoi il vous fait penser ?

. avec vos yeux : qu’observez-vous ? les formes, couleurs, objets ? puis mettez vos paumes de mains sur les yeux, pressez vos paupières. Que voyez-vous derrière vos paupières ? entrouvrez vos doigts pour laisser passer un peu de luminosité, pouvez-vous retrouver les couleurs et la forme des objets ?

. un goût : bouger votre langue dans la bouche, passez la sur vos lèvres, vos dents, votre palais, avaler votre salive et demandez-vous le goût qu’elle a. Imaginez poser un carré de chocolat ou un morceau de fruit sur votre langue. Vous le dégustez. Que ressentez-vous ? vos papilles s’excitent-elles ?

. un son : mettez vos mains en coquille sur les oreilles, comme on écoute la mer avec un coquillage. Ecoutez les sons de l’environnement un peu modifiés, et puis écoutez les sons de votre souffle, ceux venant de l’intérieur, et les sons les plus lointains et les plus proches, le bruissement de vos vêtements. Ecouter le silence.

. un contact : frottez vos mains l’une contre l’autre et approchez-les doucement de votre visage,  percevez la chaleur qui irradie, le contact des vêtements, de l’air sur les parties découvertes du corps (visage, mains).

. un sentiment : laissez maintenant venir un sentiment (amour, paix), appréciez-le tout en respirant tranquillement.

 

Vous trouverez un audio sur le même sujet : experience-sensorielle

 

 

4. APPRENDRE A SE DETACHER AVEC SON ESPRIT (CREEZ VOTRE FUTUR) :

 

N'oubliez pas que notre esprit est créateur, présent, passé et futur ne font qu'un....

 

Après avoir fait plusieurs grandes respirations, fermez vos yeux et imaginez-vous dans un bel espace de verdure, à proximité d’une jolie cascade. Avec un grand soupir, installez-vous confortablement dans ce bel endroit très sûr.

Imaginez-vous en train d’écrire sur des feuilles que vous placez devant vous sur l’herbe. Ecrivez sur chaque feuille l’information de ce que vous possédez et qui n’a plus de valeur à vos yeux aujourd’hui… Etalez ensuite ces feuilles et leur message. Observez-les, relisez-les, complétez, rajoutez, retirez si besoin…

Puis retirez tous vos vêtements et étalez-les également sur le sol, tels de vieux oripeaux…

Fabriquez un beau feu au centre de votre espace et brûlez tous vos papiers, correspondants à ce qui n’est plus important à vos yeux aujourd’hui, brûlez également vos vêtements représentants ce qui vous colle à la peau, une vieille carapace, une vieille image de vous et qui ne vous convient plus.

Observez le spectacle de tout ce qui brûle. Ressentez intérieurement cette sensation de nettoyage, de transformation… Puis prenez la direction de la cascade et baignez-vous dans cette eau limpide et claire, qui vous nettoie en profondeur. Savourez !

Séchez-vous au soleil et peut-être trouverez-vous de nouveaux habits devant vous, et de nouveaux papiers, tels de nouveaux indicateurs de votre futur en construction, que vous cocréez en ce moment.

Ouvrez vos yeux lorsque vous sentez que vous êtes bien revenu dans votre réalité présente, et rapportez avec vous cette sensation d’avoir lâché certaines choses du passé, qui n’ont plus de valeurs aujourd’hui, et tout en respirant profondément, rapportez ce plein d’énergie dans votre présent.

 

Christine DESVIGNE

Animée par ma passion pour l’âme et la psychologie humaine, j’accueille et j’écoute chaque personne dans sa globalité

Chacun est unique et rien n’est figé.

Tout est possible, car l’être humain, par sa conscience, est en perpétuelle évolution.

Contact

Christine DESVIGNE
6 impasse de la Baleine
75011 PARIS

Métro Parmentier (ligne 3) ou Couronnes (ligne 2)
Bus 96 ou 46

Tél: 01.43.38.12.91
Mobile: 06.08.14.73.75
Skype: christine.desvigne1

Suivez-moi