LE VERSEAU, UN PORTEUR D’EAU AU SERVICE DE LA COLLECTIVITE

Catégorie: Sophrologie

Le soleil est entré dans le signe du Verseau le 20 janvier et y restera jusqu’au 18 février.

L'énergie du signe du Verseau est souvent décoiffante, déstabilisante, et parfois très réactive. Les natifs de cette énergie ont souvent plein de nouvelles idées, ils sont très visionnaires, avangardistes, novateurs.

C’est un signe d’AIR, donc très mental, cherchant à communiquer ses idées, qui foisonnent dans son esprit, parfois électrique. La vie n’est pas toujours facile pour un natif du signe du Verseau car il peut se sentir différent, tel un extraterrestre, tombé d’une autre planète et pas toujours compris. Il peut avoir tendance à rêver ses idées et des difficultés à les concrétiser.

Il est au fond profondément humaniste, épris de liberté, et peut se sentir en décalage avec le monde, à l’écart de la société. Il supporte difficilement les contraintes, les lois, les règles, il peut devenir contestataire et rebelle.

Pourquoi l’appelle-t-on le porteur d’eau ? L’eau représente ici l’eau de l’esprit, l’eau initiatique. Le signe du Verseau est illustré par un homme portant un vase renversé dont s’écoulent les deux flots de l’énergie et de l’amour, qui se déversent sur la terre. L’eau contenue dans les jarres est celle de la connaissance, des idées créatrices toujours renouvelées.

Chacun a le signe du Verseau dans son thème (chaque thème est composé des 12 signes du zodiaque). Donc, soit en étant né dans cette période de l’année ou bien par son heure de naissance avec un ascendant Verseau, ou avec une planète dans cette énergie. Là où il se trouve dans notre thème astrologique, il montre la richesse de ses idées dont il doit faire profiter la communauté à laquelle il appartient. C’est là également où il pourra se sentir en difficulté, car différent ou en réaction avec le monde.

Le Verseau est dirigé par 2 planètes maitresses : Saturne et Uranus !

Qu’est-ce que cela signifie ? Saturne est la dernière planète visible du système solaire. On pourrait dire que symboliquement Saturne est celui qui qui nous met des limites, qui nous freine, nous contraint, nous demande de mettre un genou à terre et d’accepter ses lois. Lorsque nous avons accepté, nous pouvons aller plus loin et atteindre une autre dimension, plus subtile, même si elle n’est pas palpable, et relevant d’une partie inconsciente… celle d’Uranus ! Cette planète est dite « transpersonnelle », ce qui signifie qu’elle élève la conscience au-delà de l’individu, elle l’élève au niveau de son âme…

Il est intéressant de nous interroger sur le domaine de notre vie où nous nous sentons limités, contraints, que nous n’acceptons pas, là où les barrières semblent toujours érigées devant nous ? que se passerait-il si nous acceptions ces limites ? Si nous ressentons là un blocage, quelque chose d’insurmontable, il peut être important de se faire aider, pour comprendre et traverser la difficulté.

Saviez-vous qu’Uranus est une planète découverte en 1781, au moment de la Révolution Française… Elle nous met donc au défi de notre propre révolution.

Pour profiter de l’énergie du Verseau en cette fin janvier et jusqu’à la mi-février, quel défi (même minime) seriez-vous prêt à initier? N’oubliez pas que poser un acte, le concrétiser dans la matière, nous amène à avancer, à impulser une énergie de changement. Il est important de sortir de nos vieilles habitudes, de nos vieux schémas pour refaire circuler de nouvelles énergies. Il suffit parfois de prendre une route différente pour nous rendre à notre travail, de changer une routine de la journée, de modifier un horaire, un autre programme télé ou musical. Regardez et notez tout ce que vous faites en mode automatique, toujours la même routine… et obligez-vous à changer, même des petites choses, qui vous semblent anodines et qui ne le sont pas…

Connaissez-vous le livre « les Dieux voyagent incognito » de Laurent Gounelle ? un livre plein de défis, qui amène le personnage du livre à se dépasser et à se confronter à des situations du quotidiens qui lui semblaient insurmontables et pourtant banales… peu à peu un réel changement est apparu.

La planète Uranus dans son interprétation symbolique, et là où elle se trouve dans notre mandala astrologique, nous incite à dépasser les limites de nos anciens comportements, nos peurs, notre passé, nos rigidités, pour aller vers un nouveau futur. Elle nous aide à reformater notre ordinateur intérieur, afin qu’il dispose de nouveaux programmes, de nouvelles mises à jour…

Prenons de la hauteur, montons plus haut, pour avoir une vision plus globale de ce que nous souhaitons, pour innover, pour créer.

Tel Hercule, nettoyons nos immondices, notre passé qui pue (voir le mythe d’Hercule et les écuries d’Augias), refaisons circuler l’énergie, détournons le cours de notre rivière…

Etant moi-même très marquée dans mon thème astrologique par le signe du Verseau, j’ai appris à connaître et à ressentir cette énergie, j’en saisis toute la complexité, le potentiel et toute l’ouverture.

J’avais intuitivement démarré cette année 2020 en envoyant mes vœux sous le thème de « OSER », je vous avais d’ailleurs mis un lien sur le très beau documentaire

Alors OSER !

Le signe opposé du Verseau est le Lion. Chaque signe du Verseau porte en lui une énergie Lion qui sommeille. Les porteurs du signe du Verseau peuvent avoir envie de rayonner, un grand besoin de reconnaissance, besoin qu’ils doivent lâcher, abandonner, car plus ils mettent leurs compétences, connaissances et qualités « AU SERVICE » de la collectivité et par extension de l’humanité, plus leurs énergies se déploient, plus ils deviennent de réels porteurs d’eau.

 

Sentez ce que vous aimeriez abandonner ? ce qui vous retient dans le passé ?

---

 

Pour explorer cette énergie du Verseau ou de son Maître Uranus, je vous propose quelques exercices :

 

En position assise ou allongée, ressentez votre corps là maintenant, ressentez à l’intérieur tout ce qui vous met en colère, vous frustre, vous limite. Identifiez où cela s’exprime dans votre corps.

Pratiquez ensuite cet exercice des contractions progressives. Vous allez contracter et relâcher différentes parties de votre corps. Avant de commencer, décidez de mettre dans votre esprit l’intention d’évacuer à chaque relâchement tout ce qui vous frustre, vous limite, vous fait peur ou vous angoisse :

Fermez doucement vos yeux.

  • Inspirez, retenez votre souffle et sur la rétention d’air contractez vos orteils quelques instants, puis relâchez, et observez les sensations présentes ;
  • Nouvelle inspiration, contraction de la cuisse gauche, genou, mollet en décollant légèrement la jambe du sol. Retenez votre souffle en contractant les muscles, puis relâcher doucement en reposant la jambe ;
  • Contraction de la cuisse droite, genou, mollet en décollant légèrement la jambe du sol. Retenez votre souffle en contractant les muscles, puis relâcher doucement en reposant la jambe ;
  • Contraction des 2 jambes ensembles en les décollant légèrement du sol. Retenez votre souffle en contractant les muscles, puis relâcher doucement en reposant les jambes ;
  • Continuez de la même manière en contractant vos fesses et votre ventre ;
  • Puis contraction du bras droit et du poing ;
  • Contraction du bras gauche et du poing ;
  • Contraction des deux bras ensemble ;
  • Contraction du cou en mettant le menton sur la poitrine ;
  • Contraction des épaules en les soulevant jusqu’aux oreilles ;
  • Contraction des omoplates en les creusant et les rapprochant ;
  • Contraction des lèvres, des yeux, du front, du visage en faisant une belle grimace ;
  • Contraction globale de tout le corps et relâcher. Ressentez toutes les sensations présentes.

 

Prenez maintenant conscience de l’ensemble des sensations dans votre corps. Constatez-vous une amélioration par rapport au début de l’exercice ?Si vous sentez que les émotions de colère, de frustration, d’injustices, sont toujours présentes dans votre corps, n’hésitez pas à recommencer plusieurs fois cet exercice, avec l’intention de faire sortir cette énergie trop présente intérieurement.

 

Vous pouvez aussi réaliser l’exercice du pantin, ou polichinelle :

En position debout, les pieds écartés de la largeur du bassin, les yeux mi-clos, conscient de vos sensations corporelles d’énervement, frustration, colère… sautillez sur place, comme un pantin pendant quelques minutes, vos épaules et vos bras sont complètement souples et relâchés, vos joues sont toutes détendues. Puis arrêtez-vous et observez vos sensations présentes. Recommencez encore deux fois de suite.

 

A chaque fois qu’une émotion de colère, de frustration, d’injustice vous dérange, prenez quelques minutes pour effectuer l’un ou l’autre (ou les deux) de ces exercices, afin d’évacuer cette énergie négative de votre corps. Le corps cristallise toutes nos émotions non exprimées et les ressort à un moment donné de notre vie sous la forme d’un symptôme.

Extérioriser nos émotions par le biais de quelques exercices, apporte de grands bienfaits.

 

Maintenant je vous propose d’entrainer votre mental, parfois trop présent, trop réactif à s’apaiser, à se concentrer, pour ouvrir un nouvel espace à votre imaginaire, votre créativité.

 

  • Dans une position assise, laissez vos yeux se fermer. Concentrez votre attention sur l’œil droit et bougez-le sous vos paupières closes ;
    • Dessinez en imagination une croix imaginaire, puis un triangle, un carré et un cercle ;
    • Faites ensuite la même chose avec l’œil gauche ;
    • Prenez conscience des deux yeux ;
    • Les yeux toujours clos, regardez un arbre fruitier en fleurs avec l’œil droit et le même arbre couvert de neige avec l’œil gauche. Regardez les deux images en même temps. Tentez de réunir les deux arbres pour n’en former qu’un seul un arbre d’automne avec les feuilles qui tombent ;
    • Etirez-vous et ouvrez vos yeux.

 

Là encore, ces exercices peuvent être réalisés à tout moment. L’entrainement amène à une plus grande souplesse mentale.

N’oubliez pas que nous n’utilisons qu’une toute partie des potentialités de nos capacités neuronales. Alors amusez-vous !

 

NE RIEN FAIRE !

  • Allongez-vous confortablement et décidez de NE RIEN FAIRE… n’écoutez rien, ne faites aucun effort pour vous détendre, ne dépensez aucune énergie pour tenter de vous relaxer. Vous ne FAITES RIEN…là est votre intention, NE RIEN FAIRE !
  • Prenez juste conscience que vos sens vous fournissent un cadre de référence qui vous aide à vous situer par rapport à l’extérieur. Cela vous rassure et vous met en contact avec votre propre identité.
  • Puis portez votre attention sur votre respiration, sans pour autant en changer le rythme. Vous respirez probablement à un rythme qui s’établit autour de 5 à 6 secondes. Donc vous inspirez une quantité d’oxygène et expirez une quantité correspondante de gaz carbonique qui maintient vos différentes constantes physiologiques à leur valeur normale, c’est-à-dire votre température, votre tonus cardiovasculaire et donc vos fonctions vitales opérationnelles, pour faire fonctionner votre métabolisme comme il doit le faire.
  • A chaque fois que vous inspirez, vous dites OUI à la vie. Chaque respiration est une confirmation que nous sommes vivants. Alors nous pouvons réinitialiser notre vie à chaque respiration et redémarrer à neuf et améliorer notre qualité de vie. Il suffit d’en avoir conscience.
  • Avant d’ouvrir vos yeux, laissez venir un projet de changement que vous aimeriez développer. Sur l’inspiration, sentez ce projet remplir toutes vos cellules. Sur l’expiration, sentez ce projet s’installer plus profondément encore dans vos cellules. Au fur et à mesure, votre corps se dynamise, se nourrit de ce projet. Il est là, votre objectif est atteint.

 

Notez cette décision et réalisez ce changement durant 21 jours et faites le point après cette période. Qu’est-ce qui est nouveau à ce moment-là dans votre vie ?

Christine DESVIGNE

Animée par ma passion pour l’âme et la psychologie humaine, j’accueille et j’écoute chaque personne dans sa globalité

Chacun est unique et rien n’est figé.

Tout est possible, car l’être humain, par sa conscience, est en perpétuelle évolution.

Contact

Christine DESVIGNE
6 impasse de la Baleine
75011 PARIS

Métro Parmentier (ligne 3) ou Couronnes (ligne 2)
Bus 96 ou 46

Tél: 01.43.38.12.91
Mobile: 06.08.14.73.75
Skype: christine.desvigne1

Suivez-moi