AUTOCOACHING #7 – LACHER-PRISE POURQUOI ET COMMENT ?

Catégorie: Changement

Ce mot est difficile, nous le comprenons mal. Il veut tout dire et rien dire et surtout bien souvent, il nous agace…

Lorsque quelqu’un vous dit : « lâche prise ! » souvent nous répondons que nous le ferions si c’était facile et que nous ne savons pas comment nous y prendre…notre cerveau bugge...

Je dirai qu’il s’agit de lâcher quelque chose et de prendre autre chose… quelqu’un, un jour, a dit que c’était comme Tarzan dans la jungle, il attrape une liane, mais avant d’en attraper une autre, il lâche la précédente…

Quel serait donc ce mouvement intérieur de lâcher « quelque chose » qui nous retient, pour pouvoir accéder à un nouvel élément dans notre vie, qui nous permettra de nous développer ?

Ce processus passe TOUJOURS par une forme d’acceptation de ce qui est là MAINTENANT !  Une acceptation pleine et entière AVANT de pouvoir agir, de pouvoir décider et de pouvoir avancer vers quelque chose de nouveau dans notre vie.

 

Il y a, selon moi, un mouvement intime et sacré dans ce « lâcher »….  C’est un mouvement que connait la femme qui accouche naturellement sans péridurale, dans ce dernier moment, ultime où elle doit se mettre en retrait, lâcher, afin que son enfant puisse naitre. Après, elle peut le « prendre » dans ses bras.

Egalement, elle accepte la douleur des contractions, participant à l’ouverture de son bassin, qui sont le signal de la naissance de son bébé. La douleur de l’accouchement amène la vie ! La nature est faite ainsi.

Le lâcher-prise nous amène doucement à la spiritualité, à atteindre un état de conscience plus grand qui se cache derrière ce mot et surtout derrière cet acte de « lâcher » !

-----

LACHER-PRISE, QUELQUES DEFINITIONS !

 

  • Il ne s’agit pas de renoncer ou d’abandonner, ni de ne rien faire. C’est un mouvement INTERIEUR, une pause, une respiration, de nous laisser porter par le courant de la vie.
     
  • Nous NE DISONS PAS NON à ce qui est là sous nos yeux, dans notre vie, à ce moment précis. Nous NE RESISTONS PAS à ce qui est, et donc NOUS ACCEPTONS d’entrer dans le courant de la vie.

LE DICTON POPULAIRE NOUS DIT  : "Ce à quoi tu résistes, persiste ! Ce qui est, est !"

  • Lâcher-prise, c’est une PAUSE INTERIEURE, avant de repartir à l’action.

Arnaud Desjardins, dans son livre « Bienvenue sur la voie » nous dit avec humour : « Ne ramez plus, ne nagez plus, faites la planche ! il faut être à la fois dans l’action et dans la non-action. »

  • ATTENTION ! lâcher-prise n’est pas être passif ou nous laisser porter dans la vie comme une feuille poussée au gré du vent… Il s’agit au contraire de voir la réalité telle qu’elle est, de voir ce sur quoi nous pouvons agir et ce sur quoi nous ne pouvons pas agir.  Le lâcher-prise nous demande une grande capacité d’adaptation.
     
  • Lâcher-prise, c’est consentir à la réalité, même lorsqu’elle ne correspond pas à nos désirs.
     
  • Lâcher-prise, ce n’est pas regretter le passé et craindre le futur (et donc être submergés par nos émotions), mais vivre pleinement complètement le présent. Pour réussir, nous devons être centré sur le présent.
     
  • Lâcher-prise, ce n’est pas cesser de se préoccuper des autres, c’est simplement de savoir que l’autre est un autre et que sa vie lui appartient, que nous ne pouvons contrôler sa vie. Cet autre peut être un membre de ma famille, un enfant, un parent, un ami… Nous ne pouvons pas porter le monde sur nos épaules. Tout n’est pas sous contrôle.
  • Lâcher-prise, ce n’est pas aller vers l’indifférence ou l’égoïsme, c’est accepter de nous occuper de ce qui nous appartient.
     
  • Lâcher-prise c’est renoncer à contrôler ce qui ne peut pas l’être. C’est abandonner le résultat, une fois que nous avons tout mis en place pour l’atteindre.
     

Imaginez une cible, vous vous préparer à tirer une flèche. Vous êtes prêt et votre objectif est au bout de la pointe de votre flèche… Vous lâchez la flèche….Et au même moment, le vent se lève et votre flèche est déviée de sa cible… Vous n’y pouvez rien et vous ne pouviez pas prévoir…Il s’agit de reconnaitre que vous avez fait tout ce que vous pouviez, du mieux que vous avez pu, mais les cartes ne sont plus entre vos mains. Et bien évidemment, vous devez affronter l’incertitude du résultat.

Les grands sportifs et vainqueurs disent qu’ils sont focus sur leurs objectifs d’être concentrés, au maximum de leurs capacités dans l’action, d’être le meilleur à l’instant, ils mobilisent toute leur énergie pour ça. ET qu’ils ne se préoccupent pas A CE MOMENT-LA d’avoir une médaille ou une 1ère place. Donc ils ne se polluent pas l’esprit avec des scènes du futur. Ils sont COMPLETEMENT PRESENTS dans leur jeu.

« La vie, c’est ce qui vous arrive pendant que vous êtes en train de faire d’autres projets » John Lennon

 

  • Il s’agit bien plus ici de se détacher de l’émotion qui nous habite. Notre peur, notre panique, notre stress, ne changera pas les choses. Au contraire, si nous ne nous affolons pas, si nous n'en rajoutons pas, nous pouvons être plus lucides et plus compétents pour résoudre nos problèmes.
     
  • Lâcher-prise nous amène à nous adapter aux changements, c’est accueillir ce qui est là, devant nous, c’est la capacité à voir la réalité telle qu’elle est sans se laisser envahir par le fait que cela ne se passe pas comme nous l’avions prévu ou imaginé.

C’est donc voir les problèmes qui se posent à nous tels qu’ils sont, voir ce qu’on ne peut pas modifier et qu’il faut donc accepter.

Nous avons à nous adapter aux changements. Tout ne se passe pas toujours exactement comme nous l’avons imaginé. Que ce soit au travail, à la maison, avec les enfants, la vie est faite de multitudes d’évènements, qui sont des grains de sable dans nos vies, dans nos projets.

 

Bien souvent, nous ruminons un passé révolu ou bien nous idéalisons un futur imaginaire, qui n’est pas encore là. Nous en oublions de vivre le moment présent. Ces allers et retours sont épuisants pour notre mental…

C’est un cercle vicieux. Plus nous voulons maitriser l’avenir et notre vie, plus nous nous donnons des tâches, des obligations, qui nous rassurent en nous donnant la sensation de maitrise, mais elles s’avèrent épuisantes, car elles ne sont qu’un piège enfermant d’une illusion de notre réalité. La vraie réalité est notre présent.

  • Lâcher prise ne consiste pas, non plus, à rester de marbre ou imperturbable et passif face aux aléas de l’existence, mais au contraire d’accepter nos limites et d’agir uniquement sur ce qu’il nous est possible de faire. Il ne s’agit pas de résignation, mais de conscience de ses limites.

 

-----

Dans le personnage que je vous ai présenté sur l’image de cet article, il est bien évident que s’il ne lâche pas son sac, son fardeau, il ne pourra attraper la main tendue au-dessus de lui….

Que contient son sac ? tout ce à quoi il est attaché : sa personnalité, son image, ses biens, ses habitudes, ses croyances, son passé, ses amis, ses diplômes, etc…

Que signifie la main tendue ? chacun y verra quelque chose qui lui parle. Certains peuvent y voir la main de Dieu, d’autres celle de son intuition, de son guide intérieur, de sa petite voix intérieure, je vous laisse trouver…..

Qui a peur de lâcher-prise ?

Notre ego ou notre mental s’est mis en place progressivement depuis notre petite enfance et il est synonyme de dualité, il sépare les choses, il compare : le bien, le mal, le blanc et le noir, le haut et le bas… nous vivons dans un monde duel…. Or, pour évoluer, nous avons à retrouver une forme d’unité, à retrouver cette partie divine, ce centre, qui se trouve à l’intérieur de nous (souvent localisé au niveau du centre énergétique cardiaque).

Cette partie de nous, appelée l’ego, a une peur incommensurable de disparaitre, de mourir (changer pour elle équivaut à mourir), donc elle va mettre en place des tonnes de stratagèmes, résistances, manipulations de toutes sortes, pour tout contrôler de notre vie (et aussi celle des autres), pour nous empêcher de retrouver ce centre, cette Unité. Nous avons donc à accepter et intégrer ces parties de nous qui luttent de toutes leurs forces. Ce sont les deux facettes d’une même pièce de monnaie. Nous sommes les deux. Nous sommes cet ego et cette partie centrale. Nous avons besoin de RENAITRE à nous-mêmes.

« Donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer,
le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse d’en voir la différence. »

Marc Aurèle.

 

POURQUOI LACHER PRISE ?

Pour nous éveiller, pour trouver notre vraie voie, pour atteindre la solution intérieure qui est la meilleure pour soi, en harmonie avec notre destinée. Pour nous réaliser, faire les meilleurs choix, atteindre nos objectifs !

Nous comprenons donc que nous ne lâcherons pas prise avec notre mental, tel qu'il est.

Les Alchimistes (comme Fulcanelli) nous disent que « la mort est la clé de l’Oeuvre Alchimique ». Nous devons donc « mourir pour renaitre », ce qui signifie de « couper notre tête, notre mental ». Cela libère les énergies lumineuses et tout devient possible.

A partir de cette mort (du mental) le livre de la vie s’ouvre et la lumière peut descendre. Il nous est dit dans les Textes Sacrés et anciens, que « l’Esprit Saint arrive uniquement lorsque le mental se met en retrait ». Nous devons accepter de "mourir" (une mort symbolique bien entendu). Mais notre mental se met en instinct de survie et se raccroche à toutes ses illusions. Il vient au devant de la scène et met son grain de sel partout. Lui, ne veut absolument pas lâcher-prise !

Nous pouvons l'observer ce Roi (notre ego/mental) qui a pris le pouvoir dans notre esprit, nous pouvons le mettre doucement en retrait, accepter qu'il est fait ainsi, qu'il est parfois bien utile dans nos vies et que parfois nous avons besoin qu'il se taise. Nous savons que derrière ce personnage se cache ........ des nouvelles idées, une intuition plus affinée, des nouvelles perceptions, une vie plus épanouie en accord avec votre vrai Soi....

 

CONCRETEMENT COMMENT LACHER-PRISE ?

Des exercices pour vous amener doucement sur la voie :

 

RESPIRER….

C’est un formidable outil de lâcher prise. Poussez un grand soupir…Respirez par le ventre, pour libérer le diaphragme qui est souvent coincé sous les côtes par notre mauvaise respiration, lié au stress et à notre suractivité.

Inspirez consciemment profondément jusqu’au bout de l’inspire. Attendez quelques secondes et laissez-vous expirez bruyamment, lentement, profondément, en sentant tout ce que vous lâchez…

Allez jusqu’au bout de votre expire, quelques secondes et laissez venir toute seule l’inspiration suivante…

Continuez quelques instants.

 

STOP !

Lorsque vous voyez ou imaginez un panneau STOP, mettez en place un automatisme de vous poser juste quelques secondes, revenez à vous, posez- vous les questions suivantes (où suis-je ? qu’est-ce que je vois ? quelles sensations je ressens dans mon corps ?)

Peu à peu, prenez l’habitude de faire venir ce panneau dans votre tête, pour dire « STOP à vos pensées, STOP à vos ruminations mentales »… cela va réguler progressivement le flux de vos pensées.

 

ATTENTE = DETENTE !

A chaque fois que vous êtes en position d’attente de quelque chose, DETENDEZ-VOUS intérieurement. Obligez-vous à vous relâcher intérieurement. Pensez à votre corps qui se relâche !

 

UTILISER VOS 5 SENS !

Posez-vous régulièrement la question de vos sensations : où en êtes-vous ? que disent vos 5 sens ?

« Quand la pression monte trop, je prends le temps de m'arrêter et de regarder autour de moi toutes les formes qui se marient pour constituer le monde. Chaque chose est la clé d’une autre réalité : l’oiseau, l’arbre, l’escargot, la fleur, le vent, la rivière, l’étoile qui vient de tomber du ciel. » Ray Lema

François Roustang, psychanalyste hypnothérapeute, estime que le seul vrai apprentissage au lâcher-prise relève de l’éducation sensorielle : « Il s’agit d’apprendre à percevoir le réel sur un mode qui ne doit rien à la connaissance intellectuelle, en nous branchant sur la multitude de perceptions auxquelles, en temps ordinaire, nous sommes fermés : la voix de nos interlocuteurs, leur respiration, leur odeur, leurs gestes ».

La plupart des Sages se rejoignent sur ce terme : le lâcher-prise s’obtient par une attention sensorielle localisée sur l’instant.

 

RITUEL : UNE PAUSE TENDRESSE 30 min par jour !

Les rituels sont importants dans nos vies, ils ramènent du Sacré.

Accordez-vous 30 minutes par jour pour prendre soin de vous (un exercice de méditation pleine conscience, de sophrologie, une marche dans la nature, un bain, un temps de pause hors connexion sans ordinateur ni téléphone, à écouter une musique apaisante).

 

TRAVAILLER VOTRE ESTIME DE SOI !

Oui, l’estime de soi permet un meilleur lâcher prise (et l’inverse est juste aussi, si je sais lâcher-prise, je me découvre une meilleure estime de moi).

Petit exercice : Lorsque vous buvez un verre d’eau (même une gorgée) dites-vous (à voix haute ou à voix basse) à chaque fois « je suis fier de moi, oui je suis vraiment  fier de moi, et je m’aime ».

Cela va vous sembler bizarre au début, et vous allez vous apercevoir que cela va devenir peu à peu naturel, que vous pourrez vous regarder fièrement dans une glace et que vous pourrez même le dire en public.

 

APPRENEZ à agir et non à réagir.

Apprenez à lâcher la culpabilité de ne pas être parfait, même celle d’être stressé, d’avoir pris telle ou telle décision… accepter votre état dans l’instant. C’est un fait, acceptez cette réalité-là et puis demain, après un temps de pause, vous déciderez de la marche à suivre, vous agirez.

Accepter aussi de ne pas savoir, de quoi demain sera fait et de vivre pleinement le présent.

 

DEVELOPPEZ votre Foi en la Providence (je ne parle pas ici de religion), mais en cette étincelle de vie qui a été à l’origine de notre vie et de toute vie (et dans tous les règnes : minéral, végétal, animal et humain, du système solaire etc.).

N’oubliez pas que nous sommes co-créateurs de notre Vie ! que la Nature est pleine de surprises. C’est le désir de l’Ame que de lâcher prise, mais elle est enfermée dans une personnalité.

-----

 

Vous trouverez, dans la rubrique audios  3 audios sur ce thème du lâcher-prise. Vous pourrez vous exercez et apprécier ces différentes formes d'induction, et donc de "lâcher-prise" et voir celle qui vous semble la plus efficace vous concernant.

Ces audios, assez courts, sont intéressants à écouter et à refaire plusieurs jours de suite, afin que vous puissiez en percevoir les effets.

 

1/ RETROUVER SON CENTRE !

 

 

Un audio, basé sur la respiration, la puissance de l’INTENTION, des mots, pour amener du CALME à l’intérieur de votre tête, grâce à votre respiration, qui amènera votre cœur à s’apaiser jusqu’à ressentir le flux énergétique de votre corps. Retrouver son centre est important ! c'est à partir de là que vous pourrez LACHER-PRISE et orienter vos décisions.

 

2/ CHANGER DE PLAN DE CONSCIENCE !

 

Un audio hypnotique qui vous amènera à vous ouvrir à une autre réalité (de façon indirecte).

Autorisez-vous à vous détendre, mettez une intention au départ de l’exercice.

Accepter de vous relâcher, de laisser de côté pour le moment ce qui vous préoccupe, afin de prendre un de distance, du recul, de « déposer vos armes ».

Cela ne signifie pas de renoncer à vos objectifs, juste à voir autrement.

Et en se détachant de son objectif, en se reposant, notre mental est nourrit par le plaisir et le bien-être, il se laisse engourdir d’une douce torpeur, c’est là que peut émerger la partie cachée de l’iceberg (nos ressources inconsciente)… il lâche prise…. De là, d’autres informations, une autre vision des choses peut apparaitre. Votre action pourra être efficace et juste.

 

3/ PRENDRE DE LA HAUTEUR !

 

Un audio également hypnotique et complètement différent du précédent, vous accompagnant à vous relâcher et à prendre de la hauteur. Objectif : le lâcher-prise !

*****

Belle écoute !

 

 

Christine DESVIGNE

Animée par ma passion pour l’âme et la psychologie humaine, j’accueille et j’écoute chaque personne dans sa globalité

Chacun est unique et rien n’est figé.

Tout est possible, car l’être humain, par sa conscience, est en perpétuelle évolution.

Contact

Christine CHELIN-DESVIGNE
19 rue de Serrigny
21000 DIJON

Mobile: 06.08.14.73.75
Skype: christine.desvigne1

Suivez-moi